L’ashwagandha, le ginseng indien et ses propriétés

L’ashwagandha (withania somniferia ou cerise d’hiver) n’est pas une plante encore très connue encore en Amérique du Nord, mais à cause de sa liste incroyable de bienfaits, elle gagne à se faire connaître. Originaire d’Inde, elle est d’une importance vitale en médecine traditionnelle ayurvédique, elle est utilisée depuis l’antiquité pour ses nombreuses vertus.  Sa popularité grandissante n’est sûrement pas due au hasard.

Les fruits et les feuilles de ce petit buisson peuvent être consommés, mais c’est avant tout les racines qui sont utilisées pour leur puissance thérapeutique. En sanskrit, ashwagandha signifie « la force du cheval », il redonne la force et la vigueur de l’étalon à ceux qui se remettent d’une maladie.

Ce qui la rend aussi intéressante, c’est avant tout sa composition peu commune. D’une part, l’ashwagandha contient des antioxydants naturels très puissants, les flavonoïdes. Elle contient aussi des acides phénoliques (acides gallique, palmitique, oléique, vanillique, coumarique, linoléique, benzoïque, et syringique) ainsi que des acides gras. D’autre part, cette plante indienne contient aussi des alcaloïdes, de la catéchine, des lactones stéroïdales (dont fait partie la withaferine A), et du kaempférol.

L’ensemble de tout ceci fait de l’ashwagandha l’une des plantes les plus puissantes au monde.  Vous connaîtrez ici l’ensemble des effets de cette plante.

Herbe importante de l’Ayurvéda

Si « Ayurvéda » est pour vous un mot inconnu et mystérieux, c’est en fait une forme de médecine alternative basée sur les principes de guérison naturelle. L’ashwagandha est l’une des plantes les plus importantes de cette forme de médecine.  Elle est classée comme plante adaptogène, c’est-à-dire qu’elle peut aider le corps à gérer le stress.

1. Stress chronique : l’ashwagandha et la réduction du niveau de cortisol

L’hormone du stress chronique, le cortisol, se libère en réponse au stress ainsi que quand le niveau de sucre est trop bas.  Dans certains cas, cela peut malheureusement mener à un niveau de cortisol élevé de façon chronique. Et un niveau chroniquement élevé de cortisol peut mener à une glycémie élevée et à un stockage des graisses dans l’abdomen – les fameuses poignées d’amour.

Il a été prouvé dans une étude menée sur des adultes souffrant de stress chronique que l’ashwagandha diminue de façon significative le niveau de cortisol, le niveau de cortisol ayant diminué de façon beaucoup plus significative chez le groupe prenant l’ashwagandha que chez le groupe de contrôle.

2. Réduction du stress, de l’anxiété et de l’insomnie

L’ashwagandha est mieux connue pour ses effets sur la réduction du stress et de l’anxiété. Il a été démontré dans des études faites chez les rats que cette racine bloque la voie du stress dans leur cerveau. De même que les études le démontrent chez l’adulte,  elle est réputée diminuer significativement le stress et les troubles anxieux, ainsi que l’insomnie qui en découle.

En effet, en médecine indienne, cette herbe est l’une des thérapies les plus utilisée pour combattre l’insomnie.

3. Réduction de l’inflammation

Une autre des raisons principales pour lesquelles cette plante est utilisée dans la médecine ayurvédique est son effet anti-inflammatoire. En effet, la plante aide à prévenir et à lutter contre les maladies articulaires, telle que l’arthrite. La consommation de cette plante permet de réduire les douleurs inflammatoires.

Ces propriétés anti-inflammatoires se montrent tout aussi intéressantes dans le cadre de problèmes cardiovasculaires. 

Selon les études, l’ashwagandha augmente l’activité des cellules immunitaires qui combattent l’infection et vous aident donc à rester en bonne santé. Il a également été démontré qu’elle diminue les marqueurs de l’inflammation, comme la protéine C réactive (CRP). Ce marqueur est lié à un risque accru de maladie cardiaque.

4. L’ashwagandha et les fonctions cérébrales 

Certaines études tendent à démontrer l’effet positif de l’ashwagandha sur les problèmes de mémoire et de fonctions cérébrales causés par des blessures ou des maladies. Elle favorise l’activité antioxydante qui protège les cellules nerveuses des radicaux libres.

Dans une autre étude, des hommes en bonne santé ayant consommé 500 mg d’extrait d’ashwagandha par jour ont rapporté des améliorations significatives de leur temps de réaction et de leur performance au travail.  Une autre étude de 8 semaines sur 50 adultes a, encore une fois, démontré que la prise de 300 mg d’extrait de racine d’ashwagandha,  deux fois par jour, avait amélioré significativement la performance, l’attention et la mémoire. 

5. Ses effets sur la fertilité et sexualité des hommes

Les suppléments d’ashwagandha peuvent avoir des effets puissants sur les niveaux de testostérone et la santé sexuelle et reproductive.  

D’une part, les propriétés adaptogènes de cette plante y jouent un bon rôle, puisqu’elles permettent de réduire l’effet du stress sur le corps qui est souvent à l’origine de troubles ou de dysfonctions sexuels.  La plante semble aussi augmenter les niveaux de testostérone et améliorer la qualité et la qualité des spermatozoïdes chez les hommes qui la consomment.

Important, cependant, de ne pas pour consommer à trop fortes doses. En effet, en cas d’excès, sa consommation peut avoir l’effet inverse de celui recherché, et donc affecter la libido.

 

L’ashwagandha offre d’autres bienfaits. Elle est reconnue dans l’ayurvéda pour donner de l’énergie, pour réduire les symptômes de la dépression, pour améliorer la santé cardiaque en diminuant le mauvais cholestérol et les triglycérides, pour diminuer la tension artérielle, et pour aider à réguler le taux de sucre dans le sang, notamment chez les diabétiques de type 2. C’est une façon simple et naturelle d’améliorer notre qualité de vie!

Effets secondaires et contre-indications :

Bien que l’ashwagandha soit réputé pour être sécuritaire pour la plupart des gens à dosage recommandé et qu’elle soit bien connue des scientifiques, il est cependant important de considérer que pour certaines personnes, ce produit naturel ne devrait pas être consommé.

Les gens aux prises avec l’hyperthyroïdie ou autre maladie de la thyroïde devraient l’éviter, tout comme les gens qui suivent des traitements à base d’antidépresseurs, les  femmes enceintes ou qui allaitent.

Certaines personnes doivent demander l’avis d’un professionnel de la santé avant de consommer l’ashwagandha, notamment les gens aux prises avec une maladie auto-immune. Entres autres, ceux aux prises avec la polyarthrite rhumatoïde, le lupus, le diabète de type 1 et ceux aux prises avec la thyroïdite de Hashimoto.

La consommation d’ashwagandha peut, dans certains cas, entraîner certains effets secondaires. Relativement sans danger, ils sont tout de même à prendre en considération. À hautes doses, cette plante indienne peut provoquer des troubles intestinaux divers, ou encore générer un effet hypnotique. Il faut donc toujours prendre soin de débuter la consommation d’ashwagandha par de petites doses, et de les augmenter au fil des semaines. Sachez que la posologie est individuelle, et chaque personne y réagit différemment.  Si vous ressentez trop de symptômes, vous pouvez soit réduire votre dose ou encore l’arrêter complètement.

On prend une dose le matin et une autre le midi, et si nécessaire, vous pouvez en prendre une avant le repas du soir, si vous voulez favoriser un sommeil réparateur. Mais ne pas en prendre avant le coucher, où elle pourrait nuire à votre sommeil. 

 

En conclusion, c’est au dosage recommandé que les bienfaits de l’ashwagandha sont réellement ressentis. C’est une plante puissante, qu’il faut savoir utiliser et consommer avec parcimonie. N’hésitez pas à solliciter les conseils d’un professionnel de santé ou d’un naturopathe pour trouver le meilleur dosage d’ashwagandha pour votre propre personne et profiter des bienfaits de la plante sans ressentir d’effets secondaires !

 

Références :

  1. Biswajit Auddy, PhP; Jayaram Hazra, PhD; Achintya Mitra, MD, Bruce Abedon, PhD, Shibnath Ghosal, PhD., 2008. A Standardisez Withania Somnifera Extract Significantly Reduces Stress-Related Parameters in Chronically Stressed Humans : A Double-Blind, Randomized, Placebo-Controlled Study. JANA, Vol. 11, n. 1, p. 50-56.
  2. https://www.healthline.com/nutrition/12-proven-ashwagandha-benefits#4
  3. https://remedes.ca/ashwagandha-ou-ginseng-indien-bienfaits/
  4. https://www.passeportsante.net/fr/Communaute/ReponsesExpert/Question/levothyrox-et-ashwaganda-interactions-medicamenteuses-34902
  5. https://www.webmd.com/vitamins/ai/ingredientmono-953/ashwagandha
  6. https://www.mr-plantes.com/2016/01/ashwagandha/#4

 

Article rédigé par Audrée Hogue

Mode de vieSanté

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés