Démystifions le régime paléo

Qu’est-ce que le régime paléo?

Le régime paléo ou paléolithique, également appelé régime de l’homme des cavernes ou de l’âge de pierre, est un régime qui consiste à adopter une alimentation proche de celle observée par les chasseurs-cueilleurs vivant à l’ère paléolithique, il y a environ 2,5 millions à 10 000 ans. Le raisonnement derrière ce régime est que le corps humain serait génétiquement inadapté au régime alimentaire moderne qui est apparu avec le développement des pratiques agricoles. Selon les tenants de ce régime, cette inadéquation hypothétique contribuerait à la prévalence actuelle de l’obésité, du diabète et des maladies cardiaques.

Comment fonctionne le régime paléo?

Les recommandations alimentaires du régime paléo varient d’une source à l’autre. Certains régimes paléo sont plus restrictifs alors que d’autres proposent des règles moins strictes.

Quels sont les aliments permis dans le cadre du régime paléo?

En général, les aliments autorisés incluent:

  • Les fruits
  • Les légumes
  • Les noix et les graines
  • La viande
  • La volaille
  • Les œufs
  • Le poisson et les fruits de mer
  • Les huiles de fruits et de noix (ex.: huile d’olive, huile de noix de coco)
  • Le miel, en petites quantités

Quels sont les aliments proscrits dans le cadre du régime paléo?

En général, les aliments interdits incluent:

  • Les grains
  • Les légumineuses
  • Les produits laitiers
  • Les sucres raffinés
  • Le sel
  • Les pommes de terre
  • Les aliments transformés
  • L’alcool
  • Le café
  • Les huiles végétales raffinées (ex.: huile de canola)

Quelques aspects positifs du régime paléo

  1. Le régime paléo inclut des aliments nutritifs et non transformés.
  2. Le régime paléo est pauvre en sodium et en sucres raffinés.

Quelques aspects négatifs du régime paléo

  1. L’élimination de plusieurs groupes d’aliments, incluant les grains, les produits laitiers et les légumineuses, ce qui augmente le risque de carences nutritionnelles (ex.: calcium, vitamine D, vitamines du groupe B).
  2. La possibilité de consommer davantage de viande rouge, classée comme probablement cancérogène pour l’homme par l’Organisation mondiale de la Santé.
  3. La possibilité de consommer davantage de gras saturés, néfastes pour la santé du cœur.
  4. La recherche sur le régime paléo implique principalement des études à court terme et avec un nombre restreint de participants.
  5. Les effets secondaires à long terme sont méconnus.
  6. On ignore si le régime paléo est sécuritaire et bénéfique pour tous les individus (ex. : personnes âgées, personnes en bonne santé, personnes souffrant de maladies chroniques).
  7. La nature restrictive du régime le rend difficile à suivre sur le long terme.

Quelques interrogations concernant le raisonnement derrière le régime paléo

La Mayo Clinic souligne que certains chercheurs estiment que le régime paléo simplifie l’histoire de l’adaptation de l’homme aux changements de régime alimentaire et que d’autres aspects devraient être considérés:

  1. Les différences entre les premiers régimes alimentaires en fonction de la région (ex: tropicale vs arctique).
  2. Des recherches en archéologie ont montré que les premiers régimes alimentaires ont pu inclure des grains sauvages jusqu’à il y a 30 000 ans.
  3. Des recherches en génétique ont démontré que des changements évolutifs, incluant des changements liés à l’alimentation, ont continué après l’ère paléolithique.

En conclusion

Davantage de recherches sont nécessaires pour déterminer les effets à long terme du régime paléo sur la santé.

Références

AlimentationSanté

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés