La pancréatite chronique

Suite du texte sur la: Pancréatite aigüe

La pancréatite chronique est un des deux types de pancréatite avec la pancréatite aigüe. Selon la Fondation canadienne de la santé digestive (FCSD), plus de 300 000 Canadiens en sont affectés. Apprenons-en plus sur cette maladie chronique.

Définition de la pancréatite chronique

La pancréatite chronique est un trouble digestif touchant le pancréas, un organe situé dans la partie supérieure de l’abdomen et produisant de l’insuline et des enzymes digestives. Elle se caractérise par une inflammation continue du pancréas entraînant des lésions structurelles et fonctionnelles permanentes.  

Causes de la pancréatite chronique

Deux causes importantes de la pancréatite chronique sont la consommation excessive d’alcool et le tabagisme. Plus rarement, certains troubles génétiques et une obstruction due à des calculs ou un cancer peuvent aussi être à l’origine de la pancréatite chronique. Enfin, dans de nombreux cas, cette maladie n’a pas de cause évidente.

Symptômes de la pancréatite chronique

L’un des symptômes principaux de la pancréatite chronique est une douleur au niveau de l’abdomen. L’autre symptôme majeur de la pancréatite chronique est l’insuffisance pancréatique. Elle se caractérise par une diminution des enzymes pancréatiques qui sont impliquées dans la digestion des aliments. Par conséquent, cela entraîne une malabsorption des aliments pouvant mener à une dénutrition et à une perte de poids. La malabsorption est caractérisée par une stéatorrhée, des selles grasses, et peut entraîner des carences en vitamines liposolubles incluant les vitamines A, D, E et K. Enfin, au fur et à mesure que la pancréatite chronique évolue, les cellules sécrétant l’insuline peuvent être détruites ce qui peut mener au diabète.

Diagnostic de la pancréatite chronique

Le diagnostic de la pancréatite chronique repose sur le portrait clinique (symptômes, consommation d’alcool, antécédents de récidive de pancréatite aigüe, etc.), l’imagerie (ex. : radiographie, tomodensitométrie, etc.) et les tests de la fonction pancréatique. Ces derniers permettent de déterminer si le pancréas fonctionne adéquatement et si une insuffisance pancréatique pouvant causer une malabsorption est présente.

Traitement de la pancréatite chronique

Le traitement médical de la pancréatite chronique implique le contrôle de la douleur, la supplémentation en enzymes pancréatiques ainsi que la prise en charge du diabète et des autres complications de la maladie.

Approche nutritionnelle pour la pancréatite chronique

Dans le cas de la pancréatite chronique, l’approche nutritionnelle a pour but de maintenir ou de rétablir l’état nutritionnel, de réduire la douleur et de prévenir d’autres atteintes du pancréas en diminuant sa stimulation.

  • Premièrement, il est recommandé pour tous les individus souffrant de pancréatite chronique de cesser de consommer de l’alcool et du tabac afin de freiner la progression de la maladie.
  • Deuxièmement, il est également recommandé d’observer un régime alimentaire faible en gras et réparti en plusieurs petits repas quotidiens. Une alimentation hypolipidique peut aider à réduire la sécrétion d’enzymes pancréatiques et à diminuer la douleur. Elle peut aussi contribuer à réduire la stéatorrhée en cas de malabsorption.
  • Troisièmement, en cas d’insuffisance pancréatique, la prise d’enzymes pancréatiques aux repas peut contribuer à diminuer la stéatorrhée et favoriser l’absorption des aliments. Si les symptômes persistent malgré les mesures entreprises, des triglycérides à chaîne moyenne (TCM) peuvent être utilisés comme source de lipides car leur absorption ne dépend pas des enzymes pancréatiques. Enfin, une supplémentation en vitamines liposolubles (A, D, E et K) peut parfois être requise.

Finalement, un soutien nutritionnel peut parfois être nécessaire chez certaines personnes afin de combler leurs besoins.

Références

Article rédigé par:

Marie-Noël Marsan, Nutritionniste

 

 

P