Les questions à se poser avant d’acheter de l’entrainement privé

Il vous est déjà peut-être arrivé d’entrer dans un centre de conditionnement physique et de vous faire donner un programme d’entrainement. L’expérience varie très souvent selon la personne qui anime cette « séance d’introduction », du service exceptionnel, à la déception complète. C’est pour cette raison que je vous présente une série de questions qui vous permettront de mieux choisir la personne qui vous accompagnera dans votre processus de remise en forme.

Quel est mon objectif d’entrainement?

L’objectif est la base de toutes les interventions en activité physique. Pourquoi ? Parce que l’entrainement est spécifique. Ça veut dire que si on veut courir plus longtemps on n’aura pas le même genre d’entrainement que si on veut prendre de la masse musculaire. Par exemple, l’homme fort Hugo Girard n’a vraiment pas le même programme d’exercices que l’Olympien Alex Harvey, médaillé en ski de fond!

De plus, un objectif bien formulé inclus une composante mesurable qui permet de suivre les progrès. Généralement, on vise un objectif SMART : Spécifique ; Mesurable ; Attrayant ; Réaliste et ancré dans le Temps. Attention, plus l’objectif sera à long terme, plus il devra avoir des sous-objectifs à court terme pour garder le cap.

(Pour une autre façon de formuler son objectif, je vous invite à regarder cette vidéo : https://fb.watch/6dWQiZPzy2/)

Quel est mon niveau de motivation à réussir mon objectif?

Si vous avez un doute sur votre capacité à rester motivé plus que quelques semaines ou mois, peut-être faudrait-il faire affaire avec un kinésiologue spécialisé en entrevue motivationnelle. Cette technique permet de cerner le niveau de motivation, les obstacles vécus et pousse le client à trouver lui-même des solutions. Parfois, il faut le point de vue de quelqu’un d’autre, quelques questions précises pour faire un pas de géant dans notre tête. Parce qu’on le sait tous, le MENTAL c’est super important!

Comment vais-je m’entrainer?

  • Est-ce que j’ai le matériel, l’espace requis pour m’entrainer à la maison, au travail ou dehors?
  • Où est-ce que j’aime m’entrainer?
  • Quand est-ce que je vais m’entrainer?

Les réponses vous permettront de cibler :

  • L’endroit (au gym, en nature, à domicile, à la salle de sport du lieu de travail) ;
  • Le type de personnalité de l’entraineur (motivant, rigoureux, pédagogue, etc.)
  • Les disponibilités à demander aux professionnels contactés.

Outre ces 3 questions cruciales, en voici d’autres pour vous aider à choisir l’entraineur de vos rêves:

  • Quel est mon budget? Normalement plus la personne aura de l’expérience et des connaissances reconnues, plus le prix sera élevé. Un entrainement privé peut coûter de 40 à 100$/heure (avant les taxes).
  • Quel genre de personne m’inspire confiance? Bien entendu, avoir des affinités et un rapport de confiance avec la personne qui nous encadre est crucial! Il faut donc choisir avec soin la personne avec qui on bâtira cette relation privilégiée. Parlez-leur au téléphone ou par vidéoconférence pour voir si la chimie y est.
  • Quel est mon niveau de connaissances en lien avec mon objectif? Plus le niveau de connaissances est bas, plus les capacités de pédagogue de l’accompagnateur seront importantes. Demandez aux professionnels que vous interviewez comment ils comptent vous aider à bâtir cette confiance.
  • Est-ce que mon objectif demande une expertise spécifique? Si oui, alors demandez-leur leur expérience en lien avec votre objectif spécifique. Si c’est la course ou l’escalade, ils devraient savoir de quoi ils parlent et vous communiquer leur passion!
  • Est-ce que je suis à l’aise à ce que la personne soit sous la supervision de quelqu’un d’autre? Parfois, à cause du budget on voudra quelqu’un qui coûte moins cher (souvent qui débute sa carrière.) Ceci ne devrait pas poser problème, pourvu que la personne soit bien entourée d’un superviseur de stage ou d’un entraineur-chef compétent. Si vous avez des doutes, demandez à parler à ce superviseur et posez-lui quelques questions.
  • Est-ce que j’ai des problèmes de santé qui pourraient être aggravés par une modification de mon niveau d’activité physique? Normalement, un bon entraineur vous fera passer un mini questionnaire (appelé Q-AAP, X-AAP ou questionnaire menez une vie plus active) avant de débuter la première séance. Il vous fera aussi parvenir un formulaire de consentement et certaines directives. Si ce n’est pas le cas, il y a anguille sous roche!

Finalement, avant de signer quoi que ce soit, informez-vous sur les modalités de paiement et de contrat légalement acceptables auprès de l’Office de la protection du consommateur. Cela vous permettra de mieux connaître vos droits en la matière et de voir si la personne qui vous vend ses services est digne de confiance.

Par exemple, voici quelques pratiques qui ne sont pas permises au Québec :

  • Demander un paiement seulement pour toutes les séances d’avance (sauf si le montant est supérieur à 100$ ou si les services s’échelonnent sur moins de 3 jours consécutifs). Il devrait y avoir au minimum 2 paiements ;
  • Refuser de rembourser les séances non utilisées ;
  • Remettre un reçu d’assurance au nom de quelqu’un d’autre (soit d’un professionnel n’ayant pas exécuté le service ou au nom de quelqu’un qui n’a pas bénéficié de la séance) ou d’un autre service (massage au lieu d’entrainement).

J’espère que toutes ces questions vous guideront pour trouver la perle rare qui saura vous motiver et vous faire bouger en toute sécurité!

Bon entrainement!

Article rédigé par:

Claudia Labrosse 
Kinésiologue agréée par la Fédération des kinésiologues du Québec (FKQ)

Lien vers la communauté CHANGERensemble
https://www.facebook.com/groups/changerensemble/